test

Lien



Twitter tag search

Enter Search Term



Liveblogging

la durée de vie d’un live-blogging bien fait peut aller au-delà du temps du direct
A condition de l’utiliser avec parcimonie : le live-blogging, pour être un outil «très puissant éditorialement», nécessite un événement important, une grosse actualité.

Vice-présidente de l’un des deux outils de live-blogging les plus utilisés, ScribbleLive (l’autre étant Coverit Live), Kate Fairhurst rappelle qu’on n’en est qu’aux balbutiements. Avec toujours cette question : «Comment monétiser les contenus ? Comment générer des recettes publicitaires ?» ScribbleLive s’intéresse de près à la syndication de contenus et aux parrainages publicitaires.

La monétisation est justement au cœur d’un nouvel outil présenté lors de la conférence : le Live Desk, développé par un laboratoire de journalistes (le Monde, The Guardian, BBC…), et parrainé par Google, sur lequel il est possible d’intégrer des bannières de publicité. Il permet également des interactions avec Google, avec la plateforme d’hébergement et de partage de photos Flickr, de rassembler les contenus d’autres rédactions, et de customiser son fil. Cet outil gratuit, open-source, et actuellement en version alpha, devrait être utilisable par toutes les rédactions dès septembre.